Hypnose Ericksonienne

L'hypnose, cet état de "lâcher-prise", est un état naturel. On est dans la lune ou bien, on écoute sans entendre... On rêve... Tout le monde a déjà vécu un moment comme ça. Par exemple, se retrouver trop loin sur l’autoroute, alors qu’on conduisait machinalement.

Peur de l'hypnose?

Que va-t-il arriver ? Va-t-on perdre le contrôle ? S'endormir ? Faire des choses indépendamment de sa volonté ? Rien de tout cela. L’hypnose thérapeutique n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle, et tout particulièrement l’hypnose éricksonienne qui est non autoritaire, non directive, voire permissive et totalement respectueuse de l'intégrité psychologique de la personne. Le thérapeute par hypnose est juste un accompagnateur, un guide.

Prendre conscience de nouvelles possibilités

On se concentre sur un sens en particulier, la vision par exemple, en fixant longuement un point : cette déconnexion de la réalité extérieure "court-circuite" les habitudes et d'autres possibilités se révèlent.
La parole est donnée au corps et l'esprit s'apaise.

Hypnose Ericksonienne à Montpellier

Michèle Sébenne est formée à différents courants de thérapie et d’hypnose parmi lesquels la PNL et l’hypnose éricksonienne.
Milton Erickson, psychiatre américain et fondateur de ce courant, pensait les patients capables de lutter contre leurs maux avec leurs propres ressources. Le but de l’hypnothérapie consiste donc selon lui à aider ses patients à découvrir qu’ils sont en possession de ces ressources, et à trouver des situations dans lesquelles ils peuvent modifier par eux-mêmes leur façon de penser.

L’approche Ericksonienne : une psychothérapie sur mesure

Erickson, réservé à l’égard des théories psychologiques générales et généralisantes, préférait mettre l’accent sur l’observation empirique, en évitant les idées préconçues. L’intérêt de l’hypnose éricksonienne se porte ainsi sur la singularité de l’individu. L’inconscient est considéré comme une source d’énergie insoupçonnée par le patient, et qui lui servira à opérer un changement dans sa manière de fonctionner, de percevoir la réalité. La résolution des problèmes n’est pas nécessairement consciente.

La PNL (programmation neurolinguistique)

Issue entre autres de l’hypnose éricksonienne, la PNL regroupe différentes techniques et conceptions et peut être utilisée dans le cadre d’une psychothérapie. Plus systématique, elle fonctionne par étapes : la construction de la relation thérapeute - patient, l’observation par le thérapeute du trouble et de la demande du patient, la mobilisation des ressources du client, et l’observation à nouveau pour tester si la thérapie fonctionne.